Couches

Village typique de la Bourgogne du Sud.

Le paysage vallonné, qui propose de nombreuses randonnées, abrite de vastes vignobles produisant des vins d'Appellation d'Origine Contrôlée. Un riche patrimoine architectural (Château Marguerite de Bourgogne, Vieil Hôpital, Tour Bajole, Maison des Templiers…) vous contera l'histoire de COUCHES et vous ramènera à l'époque médiévale. Ce cadre de vie si agréable vous propose tous les services et commerces nécessaires au quotidien afin que vous puissiez passer un agréable séjour en Pays Couchois.

 

Situation géographique
A la limite entre Les Monts du Morvan et la Côte Chalonnaise. L'agglomération de Couches, chef-lieu de canton, s'étire sur plus de deux kilomètres. C'est l'une des communes les plus vastes de France (20 km 2). La commune de COUCHES est située à 25 km à l'est d’Autun, 27 km à l'ouest de Chalon-sur-Saône et à 33 Km de Beaune. Elle occupe un site pittoresque au sein de la côte Couchoise.

Couches bénéficie d'un accès facile à proximité des grands axes de circulation :
Par la route :
Le village est traversé par la D978, une route reliant Autun à Chalon.
Autoroute A6 à 27 km
Par le train :
Voie ferrée Paris - Lyon -Marseille à 5km, la gare TGV à 20 km.
Par le bus :
Service Bucéphale : ligne de bus n°6 Chalon sur Saône - Autun

 

Services
cafés bar tabac, restaurants, hôtel, gîtes, chambres d’hôtes, domaine viticole, Syndicat d’Initiative, bureaux de la CCAC, boulangerie, garage, épicerie, boucherie, librairie, coiffeurs, fleuriste, antiquaires, garage, poste, banque, pharmacie, infirmières, kinésithérapeutes, médecins, centre de rééducation, dentiste, EHPAD, notaire, bibliothèque, école maternelle et primaire, collège...

 

Activités / Loisirs
découverte du petit patrimoine de Couches, visite du Château de Couches, dit de Marguerite de Bourgogne, sentiers pédestres et VTT, circuit des lavoirs, tennis, location de vélos,
associations sportives et culturelles, nombreuses manifestations…

 

Couches et son Histoire :

L’histoire de Couches est très ancienne, elle remonte à l’époque gallo-romaine. Couches était alors une agglomération importante sur la voie romaine conduisant de Lyon au Bassin Parisien, en passant par Chalon et Autun. C'est en 731 que les Musulmans dévastèrent la ville, probablement lors du sac d’Autun.

Au VIIIème siècle, une abbaye fut fondée. Celle-ci fut soumise aux attaques et vexations des seigneurs du voisinage et sera rattachée en 1026 à l'Abbaye de Flavigny et réduite en prieuré. Les seigneurs renouvelèrent leurs attaques contre les moines en vue d’accroître leurs domaines. L’abbé de Flavigny plaça alors la ville de Couches sous la garde royale.

En 1285, le Duc Robert II fut inféodé par le Roi Philippe le Bel de tous les droits royaux sur Couches, y compris la garde du prieuré. Les habitants de Couches protestèrent alors contre cet abandon royal des droits sur Couches.

En 1295, par lettres royales, il fut décidé que le Duc conserverait la garde du prieuré et la moitié des droits de justice mais le Roi gardait ses droits sur la ville et maintenait ses officiers. La ville de Couches était devenue une enclave royale.

La terre de Couches est divisée au XIIème siècle en deux territoires distincts :
Couches en Royauté placé sous la protection du Roi comprenant l’église paroissiale, l’hôpital, le prieuré Saint-Georges et la plus grande partie du bourg. La ville appartient au bailliage de Mâcon, puis à celui d’Autun.

Couches en Duché placé sous la suzeraineté du Duc de Bourgogne. Cette zone appartient au bailliage de Montcenis, qui fut supprimé par lettres patentes le 16 septembre 1477 et réuni à celui d'Autun. Couches en Duché était, du point de vue territorial moins important que Couches en Royauté, bien que les contes et barons liés aux Ducs de Bourgogne aient réussi à enlever une bonne partie des terres aux moines du prieuré.

Au XVIIème siècle, la ville d’Autun qui venait de confier aux Jésuites la direction de son collège, voulut acquérir le prieuré de Couches, trop éloigné de Flavigny, pour être facilement administré par cette abbaye.
L’abbé de Flavigny consentit l’union du Prieuré au collège moyennant d’importantes compensations financières.

 

Patrimoine de Couches :

Le Château de Couches,
dit de « Marguerite de Bourgogne »

Ancien site romain, puis abbaye du Moyen Age, ce lieu fût choisi dès le Xe siècle pour être celui du Château de Couches. Au XIIIe siècle, une forteresse fût édifiée par de puissants seigneurs du duché de Bourgogne.
La reine Marguerite de Bourgogne, répudiée par son mari, Louis X le Hutin, en 1315, y serait selon la légende, venue y finir ses jours dans le plus grand secret.
Son donjon massif, ses larges enceintes surplombent la vallée de la Creuse. Son pont-levis, son vaste réseau galeries souterraines témoignent du Moyen Age féodal et guerrier. Blottie contre le rempart de la cour d’honneur, une grande chapelle gothique fût érigée au XVe siècle par le Chambellan du Duc de Bourgogne : Claude de Montaigu. La guerre avec le Royaume de France eut raison de ce château-fort qui se transforma peu à peu en demeure d’agrément dont il garde le charme et le chaleureux accueil.

Le Château se visite :
- Du 1er avril au 31 mai :les week end et jours fériés de 14h à 17h
- Du 1er juin au 30 septembre : tous les jours de 10h à 12h et 14h à 18h
- Du 1er octobre à mi-novembre : les week end et jours fériés de 14h à 17h
- En hiver : visite possible le week end sur réservation.

Adulte: 7€ - Enfant: 4€ (gratuit avant 4 ans) / Tarifs de groupe: à partir de 5€ (selon nombre de participants et sur réservations) / Tarif dégustation: à partir de 4.50€

Contact :
Château de Couches, dit de Marguerite de Bourgogne - 71490 COUCHES
Tél. : +33 (0)3 85 45 57 99
Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Site : www.chateaudecouches.com

L’église Saint MartinConstruite en 1480, elle remplaça une église romane. Les portails et les vitraux sont du style gothique flamboyant. L’intérieur a été restauré en 1840. Les boiseries datent de 1695.

Le Prieuré Saint Georges
Au VIIe siècle fut construit un monastère détruit par les Sarrazins en 725. Reconstruit dès le IXe siècle, il devint abbaye pour redevenir Prieuré (antenne de l’abbaye de Flavigny) en 1098. En 1463, l’église fut restaurée et consacrée en 1496 par Antoine de Chalon. En 1620, le prieuré devint résidence d’été des jésuites d’Autun qui rénovent le vieux monastère en 1646. E 1792, sur un arrêt du Parlement de Paris interdisant jésuites d’enseigner, ceux-ci abandonnèrent le prieuré de Couches qui tombe définitivement dans l’oubli. Les voûtes à nervures qui sont en avant des absides sont les plus singulières du style roman en Bourgogne.

La Tour Guérin
L’origine de cette propriété remonte au traité de 1186 accordant aux moines la protection royale, ceux-ci dotèrent les soldats du Roi d’une construction militaire pour s’opposer au seigneur du Château de Couches. Le bâtiment actuel date du XVe siècle et la toiture en tuiles vernissées du XIXe siècle. Le parc comprend des arbres de près de 500 ans et 23 ifs.

Le Viel Hôpital
Cette maison flanquée d’une tour et d’une petite galerie surplombant la rivière fut construite en 1565 pour la demeure du Pasteur qui avait son temple à proximité. Après la révocation de l’Edit de Nantes en 1685 sous Louis XIV, elle fut transformée en hôpital jusqu’en 1816.

La maison des Templiers
Construite en 1610 sur des fondations plus anciennes, elle a dû abriter un gros propriétaire foncier ou un riche marchand. Après la révocation de l’Edit de Nantes en 1685, sous Louis XIV, les protestants vinrent clandestinement y pratiquer leur culte, d’où l’origine de son nom.

La tour Bajole
Dès le XIIe siècle, cette construction se trouvait sous la dépendance du puissant prieuré Saint Georges. L’expression « Bajole » viendrait soit de Bayulus qui désignait un officier de justice royale soit de Bezola nom d’un ventier du prieuré, important collecteur d’impôts. Elle s’appela également : maison Saint Louis, maison Sarotte, Lanot et la tour aux ventiers. Elégamment restaurée, la Tour Bajole abrite actuellement un restaurant gastronomique.

Les menhirs d’Epoigny
Il y a environ 5000 ans la civilisation néolithique a dressé les sept menhirs d'Epoigny. Plus tard les Gaulois ont consacré ce site à Epogne, la déesse des cavaliers. Six d'entre eux s'alignent au-dessus de Charmoy en
direction de Drevin et ont été relevés en 1984 et le tout dernier en 1990. Leurs hauteurs mesurent respectivement : 7.35m, 5.60m, 4m, 2m et 2.83m. Il s'agit de l'ensemble mégalithique le plus important de Bourgogne.

Couches et ses traditions :

  • La société « Les Chevaliers de l’Arquebuse », créée en 1427 est la 2e association la plus ancienne de France. Elle organise tous les ans en Juillet « la Fête de l’Oiseau ».
  • « La Vivre » : depuis 1888, Couches fait revivre tous les 20 ans la légende de la Vivre, animal fabuleux, qui, pendant le Moyen Age semait la terreur dans nos régions. Reconstitutions historiques, défilés de chars, groupes musicaux et animations dans un cadre médiéval sont organisés par tous les habitants du Couchois. L’édition 2008 a attiré plus de 30000 personnes. Rendez-vous maintenant en 2028…

 

Informations pratiques :

Maire : M. LECONTE Emile
Place de l'Hôtel de Ville – 71490 COUCHES
Tél. 03 85 98 19 20
Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Jours et horaires d’ouvertures au public :

    • Lundi / Mardi / Jeudi / Vendredi: 9h00 - 12h00
    • Mercredi: 9h00 - 12h00 / 14h00 - 17h00

      Office de Tourisme Autour du Couchois :

      3 grande rue – 71490 COUCHES.

      Tel. 03 85 49 69 47

      Email :
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

      Ouvert toute l'année au public



      Communauté de Communes des Monts et des Vignes :

      7 rue Thernaud – 71510 SAINT LEGER SUR DHEUNE
      Tél. 03 85 87 10 62

      Email :
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Jours et horaires d’ouvertures au public :

  • Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi : 9h-12h / 14h-17h


 




Site Officiel de l'office du Tourisme autour du couchois

3 Grande rue - 71490 Couches
tél : 03 85 49 69 47
mail : couchois@wanadoo.fr